Pour qui  
Notre mission  
Nos objectifs  
Nos services  
La violence conjugale  
Les enfants  
Comment aider
Quelques outils  
Ressources utiles  
Nous joindre  
Nos donateurs  
Faire un don  


 

Si une femme de votre entourage vous confie qu'elle est victime d'une ou de plusieurs formes de violence, vous devez en premier lieu la croire et l'écouter attentivement en validant ses propos et ce, sans porter de jugements.

D’ailleurs, lors d’une discussion avec elle, vous pouvez lui dire que:

 
   
  Elle n'est pas la cause de cette violence, donc elle n'est pas à blâmer ;
 

Elle ne peut pas modifier ou changer les comportements violents de son conjoint ;

  Les excuses et les promesses ne feront pas cesser la violence ;
  La violence n'est pas une perte de contrôle, mais une prise de contrôle sur l'autre ;
 

L'agression envers la partenaire est un acte criminel ;

 

Répétez-lui qu'elle n'est pas seule dans cette situation et que la violence n'est jamais excusable ni acceptable.


Aussi, il est important de vous rappeler que la sécurité de la femme et de ses enfants est la première chose à laquelle il faut penser. À cet effet, aidez-la à prévoir des mesures de sécurité pour elle et ses enfants. Par exemple, elle peut préparer une trousse d’urgence pour elle et ses enfants qu’elle laissera chez une personne de confiance.
 

La trousse d’urgence doit contenir :

 

Votre certificat de naissance et celui de vos enfants

 

Les différents contrats ou documents officiels (mariage, bail, placement, hypothèque, police d’assurance, jugement de la cour, etc.)

 

Votre carte d’assurance-maladie et celles de vos enfants

 

Votre carte d’assurance sociale

 

Votre permis de conduire

 

Vos livres de banque et cartes de crédit

 

Votre passeport

 

Les preuves de revenu ( rapports d’impôt ou autres )

 

Les reçus et preuves d’achat des biens que vous possédez

 

Quelques vêtements et sous-vêtements

 

Les médicaments importants

 

Les clés de la maison et de la voiture

 

Les carnets de santé des enfants

 

Les bulletins scolaires des enfants

 

Un objet préféré pour chacun de vos enfants (ex : ourson, couverture, etc.)

 

Une liste de numéro de téléphone utile (ressource d’hébergement, S.O.S. violence conjugale, etc.) 


Cependant, si la sécurité de la femme et de ses enfants est menacée, d’une quelconque façon, il est important d’appeler le 911.

Vous pouvez également lui procurer une liste d'organismes qui œuvrent auprès des femmes violentées ou lui donner le numéro de SOS Violence Congugale.

De plus, il est important de :
 

 

Trouvez des moyens de rester en contact avec elle. Vous pouvez également établir un code ou un signe qu'elle pourra utiliser en cas d'urgence ;

 

En tout temps, respectez ses choix et donnez-lui du temps pour prendre des décisions ;

 

Offrez vos services, par exemple pour garder ses enfants, la conduire chez un avocat, prendre un rendez-vous avec une intervenante en violence ou tout simplement pour l’écouter.


Les femmes violentées ont besoin de notre présence et de notre soutien. Par contre, il y a
certains comportements à éviter, tels que:
 
 

Lui dire quoi faire, quand partir ou ne pas partir ;

 

Lui dire de retourner avec son partenaire et de faire plus d'efforts ;

 

Lui dire de rester avec son conjoint pour le bien de ses enfants ;

 

Proposer de parler à son conjoint pour tenter d'arranger les choses;

 

Faire les choses à sa place;

 

La juger.

 
   


Source :www.fede.qc.ca/aiderVictime.html